Tout savoir sur l’hygiène des mains | Body Nature

Tout savoir sur l’hygiène des mains

hygiène des mains

Notre peau possède une flore microbienne indispensable à sa protection et à notre système immunitaire en général. Néanmoins, tout au long de la journée, nos mains sont en contact avec de nombreuses surfaces, recueillant des germes, des bactéries ainsi que des virus, qui peuvent transmettre des maladies. Il est donc important de se laver les mains fréquemment, dès le plus jeune âge. Body Nature vous dévoile ses conseils pour une parfaite hygiène des mains.

hygiène des mains

Zoom sur la flore cutanée

Jusqu'à 10 millions de bactéries se trouvent sur chaque centimètre carré de notre peau. Leur diversité varie suivant notre âge, notre sexe, mais aussi selon les régions du corps, la présence ou non de poils, de glandes sudoripares ou de sébum: les bactéries aiment les zones humides (aisselles, narines…), tandis que les acariens préfèrent les poils du nez, les cils et les sourcils. Mais ce sont les mains, par leur contact quasi permanent avec des surfaces (poignées de portes, transmission d’objets de main en main…), qui sont les plus grands réservoirs de biodiversité, accueillant de nombreuses bactéries et virus. Certains d’entre eux, comme le coronavirus, semblent avoir une forte persistance sur la peau humaine, ce qui met en évidence l'importance de l'hygiène pour prévenir le risque de maladie.

 

Comment le savon détruit les virus ?

Les tensioactifs, aussi appelés agent moussant/détergent/lavant, sont des molécules composées d'une partie qui aime l'eau et d'une autre qui aime les corps gras. On les qualifie d'amphiphiles (« amphi » signifie « double » en grec), c’est à dire qu’ils possèdent à la fois un groupe hydrophile (affinité pour l'eau et tendance à s'y dissoudre) et un groupe lipophile (affinité pour l'huile).

La membrane du virus fait partie de la famille des corps gras. Lorsque vous appliquez un savon sur vos mains, la partie lipophile des tensioactifs va venir s'accrocher à la membrane grasse du virus. Lors du rinçage, la partie hydrophile sera attirée par les molécules d'eau. La membrane grasse va se rompre sous l’effet des forces exercées sur le virus, il devient inactif et se décroche de la peau grâce à l'action des tensioactifs, du frottement des mains et du débit d'eau.

schéma lavage des mains

Comment bien se laver les mains ?

Le lavage des mains à l’eau et au savon est préconisé dès lors qu’un point d'eau est à votre disposition. Celui-ci permet d’éliminer la quasi-totalité des micro-organismes en les laissant glisser sur la peau. Il est conseillé de se laver les mains après avoir éternué, toussé, s’être mouché, être allé aux toilettes, après avoir été en contact avec une personne malade ou encore avant de manger. Voici les 5 étapes essentielles pour laver vos mains efficacement :

• Passez vos mains sous l’eau.

• Appliquez une dose de savon biologique de préférence

• Frottez vos mains avec le savon pendant 30 secondes, en faisant mousser, sur et sous les doigts, entre les doigts, sous les ongles, sur les paumes, les dessus des mains et les poignets.

• Rincez avez soin

• Utilisez une serviette ou votre coude pour refermer le robinet si vous n’êtes pas chez vous.

 

Le lavage fréquent des mains peut assécher votre peau et la déshydrater. N’hésitez pas à :

• relire nos conseils pour avoir des mains douces et hydratées 

• utiliser un soin lavant biologique tel que le Concentré Mousse de Coton

• organiser un Instant Body Nature spécialement dédié aux soins des mains.

 

Je contacte une Conseillère

 

lavage des mains