La curiosité chez Body Nature : Pauline témoigne | Body Nature

La curiosité chez Body Nature : Pauline témoigne

En 2012, Body Nature a formalisé l’ensemble de ses actions en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale dans la charte Au-delà du bio. Chaque mois, nous mettons en lumière un engagement à travers des exemples concrets et un témoignage. 

Ce mois-ci, la curiosité est mise à l’honneur avec Pauline, collaboratrice appliquée qui travaille au Laboratoire de Recherche et Développement depuis 3 ans.

Valeur entreprise curiosité

L’engagement de Body Nature, au-delà du bio

Développer la recherche afin d’intégrer des matières premières innovantes issues de l’Agriculture Biologique.

Le chiffre du mois

5,3% : c’est le pourcentage du chiffre d’affaires dédié à la Recherche et au Développement

Ensemble, au-delà du bio

La curiosité est essentielle chez Body Nature afin de créer des produits toujours plus respectueux de l’environnement.

 

Portrait salariéPauline, peux-tu te présenter ?

J’ai 35 ans et je suis Chargée de projets Recherche et Développement en produits cosmétiques pour Body Nature depuis 3 ans maintenant. Je suis en charge de développer des produits qui seront ensuite mis sur le marché. Le travail de Chargé de projets se fait sur le long terme et notre priorité, c’est la sécurité du consommateur.

En dehors de mon  travail, j’adore le cinéma, la danse et tout particulièrement les danses latines, J’ai d’ailleurs pris des cours de Salsa. J’ai également fait de l’équitation en club pendant 7 ans.

 

En quoi ça consiste, la Recherche et le Développement ?

La partie Recherche s’effectue en parallèle de la partie Développement. Elle correspond à la recherche de matières premières, de textures et comprend également un aspect innovation puisque l’on est amené à travailler de nouvelles matières premières en plus de nos projets quotidiens. La partie Développement correspond directement à la conception du produit, et regroupe toutes les étapes de formulation.

 

Dois-tu faire preuve de curiosité dans tes missions quotidiennes ?

Dans notre métier, on se doit d’avoir une part de curiosité, que ce soit par l’analyse de la concurrence, des nouveautés produits, des nouvelles tendances ou même par les choix faits en matière de mode. La mode nous permet de suivre les nouvelles tendances, même cosmétiques avec les couleurs de l’année par exemple. La curiosité se manifeste au quotidien dans cette partie recherche.

 

Comment se passe la création d'un nouveau produit ?

Le processus de création d’un nouveau produit se fait en plusieurs phases et en collaboration étroite avec le service Marketing.

1. L’étude du brief et la recherche de matières premières

Le Marketing nous envoie un brief avec un produit type à réaliser et un cahier des charges, ce qui nous donne des informations sur le type de peau, le prix, l’emballage, les actifs et les revendications. Une fois le brief et les matières premières étudiées, nous réalisons une étude de faisabilité et informons le Marketing de ce qui va être possible ou non en concernant leurs demandes.

2. « Formuler »

Cette étape consiste à développer le produit en mélangeant les différentes matières premières pour obtenir une formule.

3. La soumission

Une fois que la formule est en adéquation avec le souhait du Marketing, nous passons à l’étape de soumission. De petits échantillons de la formule sont créés et transmis aux chefs de produit Marketing pour qu’ils puissent la tester et la valider ou non. En cas de non validation, cette formule nous est retournée et est retravaillée jusqu’à ce qu’elle convienne.

4. Le « challenge test »

Une fois la formule validée par le Marketing, celle-ci est envoyée dans un laboratoire externe de microbiologie qui est en  charge de la tester pendant un mois. Des bactéries, levures ou moisissures sont inoculées dans le produit selon un protocole bien défini pour vérifier qu’il combat ces différents éléments perturbateurs.

5. Les tests de tolérance et tests d’usage

Une fois le challenge test validé, de nouveaux tests sont effectués afin d’évaluer la tolérance cutanée et/ou oculaire, selon le type de produit, et de prouver que celui-ci est non-irritant.

Ensuite, les tests d’usage et efficacité consistent à tester l’efficacité du produit dans le but de prouver et d’appuyer les revendications initiales du Marketing, présentées dans le brief.

6. L’évaluation de sécurité

Une fois l’ensemble des tests conforme, une évaluation de sécurité est réalisée sur tous les éléments qui constituent le produit en général, son étiquette, le produit, le packaging pour être associé au Dossier d’Information Produit, le PID et ainsi permettre sa mise sur le marché.

 

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ?

L’innovation. Le fait de pouvoir créer de nouvelles textures, de nouveaux concepts, d’utiliser de nouvelles matières premières. Même lorsque deux projets semblent similaires, il y a toujours des différences, que ce soit au niveau des actifs, des contraintes, des stabilités ou des attentes. Il n’y a pas de routine dans mon travail.

 

Peux-tu citer deux produits sur lesquels tu as travaillé ?

J’ai travaillé à la formulation de la Crème adoucissante que j’aime beaucoup et le Concentré de délice, une crème de douche bio onctueuse.

 

Et vous, comment se manifeste votre curiosité ? Partagez votre expérience lors de votre prochain Rendez-vous pour la Planète et sur notre page Facebook !