Etre attentif chez Body Nature : Mickaël témoigne | Body Nature

Etre attentif chez Body Nature : Mickaël témoigne

En 2012, Body Nature a formalisé l’ensemble de ses actions en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale dans la charte Au-delà du bio. Chaque mois, nous mettons en lumière un engagement à travers des exemples concrets et un témoignage. Mickaël, Agent d’entretien des espaces verts et amoureux de la Nature, prend soin avec attention de la végétation présente sur le Domaine.

Etre attentif culture entreprise bio

L’engagement de Body Nature, Au-delà du bio

Préserver la biodiversité sur le Domaine Body Nature à travers les cultures et la sauvegarde d’espèces rares (végétales et animales).

Le chiffre du mois

148 espèces végétales, 176 espèces animales et 9 habitats différents ont été répertoriés sur notre Domaine.

Ensemble, au-delà du bio

La préservation de la biodiversité est possible grâce à l’attention toute particulière qui est portée à la Nature.  Le cycle naturel des saisons est respecté pour répondre au mieux aux besoins des espèces animales et végétales.

 

Portrait salarié entreprise bioMickaël, peux-tu te présenter ?

J’ai 28 ans et j’ai un petit garçon qui va bientôt avoir 3 ans. J’aime pêcher, faire de la moto mais aussi et surtout, j’aime la Nature. J’aime passer mon temps dehors et prendre soin de mes animaux.  J’ai un hectare de terrain et je m’occupe d’une chèvre, de moutons, de poules et aussi d’un cheval.

Je travaille chez Body Nature depuis bientôt 11 ans et je suis Agent d’entretien des espaces verts depuis presque 8 ans. Avant de m’occuper de la biodiversité du Domaine, j’ai travaillé un peu au conditionnement et à la fabrication des produits.

 

En quoi consiste ton travail ?

Je n’ai pas de journée type, mon travail consiste à entretenir quotidiennement les espaces verts, que ce soit par l’entretien des plantations, le désherbage manuel, la tonte ou l’entretien des allées…

Je m’occupe également des 8 hectares de Vigne rouge présents sur le Domaine. Selon les saisons, il faut s’adapter et apporter à la Vigne ce dont elle a besoin : la tailler, déposer de l’engrais naturel préparé en biodynamie, pulvériser une tisane à base d’Ortie, Fougère, Thuya et Prêle pour l’enrichir et la renforcer, et l’été, nous pulvérisons également une décoction d’algues pour la protéger des rayons du soleil. En plus de tout ça, j’entretiens également le Miscanthus qui nous sert à alimenter la chaudière biomasse et à pailler les plantations.

 

De quelles cultures t’occupes-tu ?

Comme nous l’avons évoqué, je m’occupe de la Vigne rouge et du Miscanthus cultivés sur le Domaine mais aussi de plantes médicinales comme la Rose, le Lys, le Romarin, la Verveine, la Guimauve, l’Edelweiss, le Pin  ou la Sauge que nous utilisons comme matières premières pour certains de nos produits. Sans oublier les Cèdres. D’ailleurs, en, mars dernier, nous avons mis en terre 200 nouveaux plants pour une récolte dans 20 ans.

 

Le dernier diagnostic floristique et faunistique a révélé 9 habitats, 148 espèces végétales et  176 espèces animales présents sur le Domaine. Peux-tu nous en dire plus ?

Ces résultats sont plutôt exceptionnels pour un site industriel. Si ce diagnostic est si riche, c’est parce que nous mettons tout en place pour préserver les espèces, animales et végétales,  présentes sur le Domaine. Nous n’utilisons ni désherbants, ni  produits chimiques. De plus, plusieurs nichoirs ont été installés pour les mésanges et quelques ruches également pour les abeilles.

 

Pour toi, que signifie être attentif vis à vis de la Nature ?

Il faut faire attention à ne pas faire n’importe quoi et surtout bien s’adapter selon les saisons afin de bien respecter les cycles de la Nature. Si la taille se fait en hiver, il ne faut pas le faire en été.

 

Qu’est ce qui te plait le plus dans ton travail ?

La diversité. La diversité de mes missions et la diversité de la Nature. Mes journées ne se ressemblent pas et mon travail me permet de voir la Nature évoluer au fil des saisons. C’est beau à voir.

 

Et vous, avez-vous la main verte ? Partagez votre expérience lors de votre prochain Rendez-vous pour la Planète et sur notre page Facebook !