Etre actif chez Body Nature : Yohann témoigne | Body Nature

Etre actif chez Body Nature : Yohann témoigne

Dès 2010, Body Nature a réalisé son premier rapport en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale. Cela s’est concrétisé en 2012 dans la charte Au-delà du bio. Chaque mois, nous mettons en lumière un engagement à travers des exemples concrets et un témoignage.

Yohann, responsable des Richesses Humaines, actif dans sa vie professionnelle mais aussi personnelle, nous parle des actions mises en place par l’entreprise pour favoriser les déplacements écologiques des collaborateurs.

valeur entreprise actif

L’engagement de Body Nature, au-delà du bio

Mesurer notre impact carbone et agir à toutes les étapes du cycle de vie des produits afin d’être objectif et mettre en place des actions pour réduire cet impact

Le chiffre du mois

Grâce au télétravail et au covoiturage, les collaborateurs du siège économisent chaque année plus de 7 fois le tour de la Terre.

Ensemble, au-delà du bio

Tous les 3 ans, nous réalisons un bilan carbone et mettons en place des actions concrètes pour réduire notre impact sur l'environnement.

 

Portrait salarié entreprise familialeYohann, peux-tu te présenter ?

Je suis marié, j’ai 3 enfants et je travaille chez Body Nature depuis bientôt 2 ans en tant que Responsable des Richesses Humaines. Chez Body Nature, on parle de Richesses Humaines et non de Ressources Humaines car le volet social est au cœur de la volonté de l’entreprise et fait partie intégrante de son ADN.

Je fais du sport régulièrement, que ce soit par la pratique de sports nautiques ou de sports en extérieur comme le VTT ou la course à pied. J’aime  également beaucoup profiter de moments entre amis.

 

Que signifie « être actif » dans ton quotidien ?

Etre actif signifie pour moi aller au-devant, aller voir les autres et ne pas rester dans mon bureau. Bien qu’étant un service administratif, les Richesses Humaines sont avant tout un service support, il est nécessaire d’être présent pour les équipes et les aider à se développer. Il suffit de voir mon agenda pour comprendre qu’être actif, c’est mon quotidien. Constamment disponible pour les autres, je n’ai pas souvent de temps libre. Cette particularité fait partie de ma personnalité. Le meilleur moyen de m’évader pour moi c’est de rester actif et de faire autre chose. C’est aussi pour ça que je pratique du sport régulièrement et que je suis engagé dans plusieurs associations afin de m’investir dans la vie locale.

 

Quelles initiatives sont menées par l’entreprise pour réduire son empreinte carbone ?

Plusieurs actions sont mises en place dans l’entreprise pour veiller à réduire son impact sur l’environnement. Nous proposons à nos collaborateurs de faire du télétravail quand leur poste le permet. Et nous avons mis en place une plateforme de covoiturage.

Sur le Domaine, nous assurons le tri des déchets et nous valorisons nos rebuts au maximum. Nous donnons une partie de nos rebuts à des œuvres caritatives comme l’Agence du Don en Nature qui collecte auprès de notre entreprise des produits sains mais non commercialisables (étiquetage défectueux, lots incomplets…) et qui distribue ensuite aux personnes dans le besoin à travers diverses associations.

Puis, d’un point de vue énergétique, la consommation de l’entreprise en énergie provient à 81% d’énergie renouvelable et nous en produisons nous-même 30% grâce à une éolienne, des panneaux solaires et une chaudière biomasse présents sur le Domaine.

 

La mise en place du covoiturage pour les collaborateurs est-elle une volonté de l’entreprise ?

Oui, tout à fait. Suite à une enquête concernant la Qualité de Vie au Travail réalisée auprès des collaborateurs, nous avons mis en place une plateforme en ligne, dont le coût est pris en charge par l’entreprise et les représentants du personnel. C’est totalement gratuit pour nos collaborateurs. Cela permet à chacun de gérer son groupe de covoiturage et de générer un planning équitable. On estime aujourd’hui que 60 à 70 collaborateurs pratiquent le covoiturage, sur un total de 240 salariés, ce qui est très honorable.

 

Qu’en est-il du télétravail ? Quelle est la volonté derrière cette action ?

Le télétravail a été mis en place pour plusieurs raisons. Une première raison sociale pour permettre aux collaborateurs un meilleur équilibre entre leur vie privée et leur vie professionnelle. Le télétravail permet de mieux s’organiser en ayant la possibilité de déposer ou récupérer plus facilement ses enfants de l’école tout en étant plus efficace dans son travail. Il m’arrive d’ailleurs de faire du télétravail, une journée par mois minimum, puisqu’au bureau on est plus facilement interrompu. Toutefois, nous le limitons à environ une journée par semaine puisqu’il est important de garder le lien avec l’entreprise et sans cette présence sur le site, on perd l’esprit d’équipe et l’esprit de l’entreprise. La deuxième raison est environnementale car elle permet bien évidemment de limiter les déplacements.

 

Selon toi, qu’est-ce qui différencie Body Nature d’une autre entreprise ?

Après 10 ans dans la même entreprise, j’ai eu besoin d’un nouveau souffle. J’avais besoin de travailler dans une entreprise qui partage mes propres valeurs. C’est ce que j’ai retrouvé chez Body Nature. Au-delà du développement durable de l’entreprise en matière d’environnement, nous recherchons également le développement durable des collaborateurs à travers un accompagnement quotidien : intégration, bien-être dans l’entreprise, progression et montée en compétences.

 

Et vous, êtes-vous actifs au quotidien ? Partagez votre expérience lors de votre prochain Rendez-vous pour la Planète et sur notre page Facebook !